AJ : l'UJA DE Mulhouse ralliée à la mobilisation nationale



AJ : l'UJA DE Mulhouse ralliée à la mobilisation nationale
Aurélie BETTINGER nous communique la motion adoptée par l'UJA de Mulhouse qu'elle préside, ainsi que la motion de l'Ordre de Mulhouse "pour un autre regard", ci-joint.

MOTION de L'UJA :
L’UJA de MULHOUSE a décidé de se rallier au mouvement de protestation national initié par la Conférence des Bâtonniers et soutenu par la FNUJA, en s’associant à la cessation de toute activité juridictionnelle les jeudi 9 et 16 novembre 2006.


L’Assemblée Générale du Barreau de MULHOUSE réunie le 8 novembre 2006 a suivi cette proposition.


Pour l’UJA de MULHOUSE, cette solidarité est indispensable car elle incarne l’unité et la cohésion nécessaires à notre profession.


Cependant, l’UJA de MULHOUSE a décidé de cantonner cette action aux seules journées des 9 et 16 novembre 2006, en la généralisant à tous les domaines assistés ou non.


Prolonger l’action dans le temps tout en la circonscrivant aux seuls secteurs assistés (CRPC, GAV, Comparution immédiate, présentation au JI, TRIBUNAL POUR ENFANTS, Aide Juridictionnelle Civile) ainsi que l’on décidé certaines UJA et certains Barreaux revient à pénaliser les plus jeunes Confrères, ce qui est totalement contraire à l’objet de l’UJA.


Si nous partageons la volonté de voir revaloriser l’UV, car il n’appartient pas aux Barreaux français de supporter une charge qui relève de la solidarité nationale, nous considérons que la mobilisation pour cette seule cause par la grève n’est pas satisfaisante en ce qu’elle stigmatise dans l’opinion publique l’image vénale de l’avocat.


L’Aide Juridictionnelle n’est que la manifestation la plus visible d’un problème sociétal : quelle Justice la FRANCE veut-elle se donner et quels moyens est-elle prête à y consacrer ?


Doit-on se satisfaire de ce que les autorisations d’engagement du Ministère de la Justice représentent à peine le double de celles des anciens combattants ?


Ainsi l’UJA, rejoignant la position du Barreau de MULHOUSE en appelle à la mise en œuvre d’un travail de fond et d’actions efficaces pour doter la Justice de moyens dignes de sa mission, sans restreindre cette démarche à la seule question de l’Aide Juridictionnelle.


Ambitieux ? La mobilisation des UJA démontre que nous pouvons être à la hauteur de tels projets.

Lundi 13 Novembre 2006
Loïc Dusseau

     

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2015 - 11:16 COMMUNIQUÉ RELATIF À L’AIDE JURIDICTIONNELLE