Etats Généraux de la condition pénitentiaire en partenariat avec la FNUJA: Conférence de presse le 16 janvier 2007

Mardi 9 Janvier 2007

Vous trouverez ci-dessous le dernier communiquer de l'OIP annonçant la publicité des engagements pris par les différents candidats à l'élection présidentielle pour réformer profondément le régime des prisons en France. La FNUJA était représentée lors de cette conférence de presse par son secrétaire général, Soliman LE BIGOT.

Vous trouverez également ci-joint les textes des cahiers de doléances, du manifeste et de la déclaration finale présentés et adoptés lors de la journée de clôture des Etats Généraux de la condition pénitentiaire qui s'est tenue le 14 novembre 2007 à la Maison de la Radio, et lors de laquelle Loïc DUSSEAU, président de la FNUJA, fut invité à participer aux débats.

Pour plus de renseignements, RV sur www.etatsgenerauxprisons.org


Communiquer de presse du 09/01/07

Etats Généraux de la condition pénitentiaire en partenariat avec la FNUJA: Conférence de presse le 16 janvier 2007
Les Etats généraux de la condition pénitentiaire* ont le plaisir de vous convier à la conférence de presse qui se tiendra le mardi 16 janvier 2007 de 10.30 à 12.30 au Sénat (salle Vaugirard) à Paris.

A cette occasion, les engagements pris par les différents candidats à l’élection présidentielle pour réformer profondément le régime des prisons en France seront rendus publics.

Le 14 novembre dernier, à l’issue de leur Journée de clôture, les Etats généraux avaient pris l’initiative de soumettre leur « Déclaration finale » à l’appréciation de chacun des candidats de sorte à susciter de leur part un engagement personnel. Dix principes, considérés comme les points fondamentaux de la reforme de la condition pénitentiaire appelée par les Etats généraux, figuraient au cœur de cette Déclaration.

Ces principes ont été élaborés à la suite d’une consultation sans précédent des acteurs de terrain du monde des prisons réalisée pendant l’été 2006. Un questionnaire a été adressé à l’ensemble de la population détenue et mis à disposition des personnels de l’administration pénitentiaire et des intervenants en milieu carcéral. Les 20 000 réponses obtenues ont permis aux organisations réunies au sein de cette démarche inédite de rédiger des « cahiers de doléances », le « manifeste les Etats généraux » ainsi que la « déclaration finale » soumise aux candidats.



IMPORTANT / En raison de la mise en œuvre du plan Vigipirate, le Sénat nous demande de lui communiquer au plus tard dans la soirée du jeudi 11 janvier la liste des journalistes qui seront présents à la conférence de presse. Merci de faire savoir par retour auprès d'Andrée Martins au 01 44 52 87 90 ou par mail andrée.martins@oip.org les noms et qualités des personnes qui souhaitent y assister. Merci d’avance.


* les Etats généraux de la condition pénitentiaire réunissent :


La Confédération générale du travail (CGT pénitentiaire)

Le Conseil national des barreaux (CNB)

Emmaüs France

La Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS)

La Fédération nationale des unions des jeunes avocats (FNUJA)

La Ligue des droits de l’homme (LDH)

L’Observatoire international des prisons (OIP)

Le Syndicat des avocats de France (SAF)

Le Syndicat de la magistrature (SM)

L’Union syndicale des magistrats (USM)

Le Syndicat national de l'ensemble des personnels de l’administration pénitentiaire (SNEPAP-FSU).


cahiers_de_doleances.pdf cahiers de doléances.pdf  (1.13 Mo)
manifeste.pdf manifeste.pdf  (120.72 Ko)
Declaration_finale.pdf Déclaration finale.pdf  (26.27 Ko)


Loïc Dusseau