PARIS 2004 : Motion 'Retraite'



La F.N.U.J.A. réunie à Paris en congrès les 20, 21, 22 mai 2004 prend acte des dispositions de la loi du 21 août 2003 portant réforme du régime des retraites prévoyant :

- le maintien de l’autonomie et de la spécificité de la C.N.B.F.
- la possibilité de liquider sa retraite dès l’âge de 60 ans sous réserve de 40 années de cotisation
- la faculté de rachat des années incomplètes et/ou des années d’études dans la limite de douze trimestres.

La F.N.U.J.A. entend rester partie prenante à la Table Ronde gouvernementale ouverte dans le cadre de l’élaboration de la prochaine loi complétant la réforme du régime de retraite des Avocats.

A cette fin, la F.N.U.J.A. rappelle son attachement de principe à la solidarité inter- générationnelle des Avocats, au regard notamment des missions de service public assurées par la profession.

Elle préconise par conséquent :

  • la suppression de « la barrière des 15 ans » afin d’assurer une plus grande mobilité de carrière des jeunes Avocats.

  • la reconnaissance des avantages familiaux

  • le maintien de la cotisation forfaitaire unique permettant à chacun de bénéficier à terme d’une retraite de base identique

  • le maintien du droit de plaidoirie comme l’un des modes de financement de la retraite de base.


Notre retraite de demain se construit aujourd’hui, aussi la F.N.U.J.A. invite les U.J.A à se mobiliser sur ce thème.
Samedi 22 Mai 2004
Massimo BUCALOSSI

     

Nouveau commentaire :

Ne seront validés que les commentaires adressés par les visiteurs acceptant de dévoiler leur identité.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Mai 2016 - 13:06 CONGRES 2016 - La robe contre attaque !