FNUJA

Nos 40 propositions pour la justice

Mercredi 20 Avril 2022

Depuis sa création en 1932, la Fédération Nationale des Unions de Jeunes Avocats (FNUJA) rassemble et coordonne l’action des Unions de Jeunes Avocats (UJA), pour notamment :
  • définir et promouvoir toutes mesures nécessaires à la protection de la personne, de ses libertés et au respect des droits de la défense ;
  • rechercher les moyens de perfectionner la vie juridique et l’administration de la justice ;
  • étudier tous les problèmes qui concernent la profession d’avocat et plus particulièrement son exercice par les jeunes ;
  • représenter, assister et défendre ses membres, les avocats, les élèves-avocats et l’ensemble de la profession ;
  • organiser, animer des formations de nature professionnelle ;
  • participer au dialogue social.
 
Grâce à ses élus au sein du Conseil National des Barreaux (CNB) et de la Caisse Nationale des Barreaux Français (CNBF), et à ses représentants au sein des organismes techniques et paritaires, la FNUJA joue un rôle de premier plan dans la gouvernance et la représentation de la profession.
 
Lancés par le Président de la République le 18 octobre 2021, les États Généraux de la Justice constituent pour les jeunes avocats une occasion de proposer, dans le cadre des réflexions menées, une contribution collective et de rappeler l’état de sa doctrine sur les thématiques proposées.
 
Dans un contexte national que l’on peut qualifier de « crise de la Justice », il a semblé essentiel pour la FNUJA de participer à ces réflexions et à l’amélioration du service public de la Justice.
 
Au regard des principes et règles de fonctionnement de la FNUJA, la présente contribution prend la forme d’une synthèse des motions de Congrès et ou de Comité adoptées sur les différents thèmes et sujets proposés par les États Généraux de la Justice.
 
Ces motions, qui constituent notre doctrine, guident les actions de la FNUJA et, nous l’espérons, guideront la réflexion du Comité des États Généraux de la Justice puis l’action des pouvoirs publics.

Retrouvez nos propositions dans le document joint au présent article. 

 

Simon Warynski