Côte d'Ivoire : condamnation de dérives inacceptables

L'Association des Jeunes Avocats de Côte d'Ivoire nous a alerté sur les actes de perquisition et de violences policières dont a été victime un confrère dans l'exercice de ses fonctions.

La FNUJA a souhaité exprimer sa solidarité avec le Bâtonnier ASSI, ainsi qu'à l'égard de tous ses confrères.



Côte d'Ivoire : condamnation de dérives inacceptables
Olivier Bureth, Président de la FNUJA exprime la grande préoccupation de toutes les UJA et des jeunes avocats à l'égard de la situation de leurs confrères de Côte d’Ivoire,

Ils considèrent comme inacceptables les violences dont leur confrère M. le bâtonnier Emmanuel ASSI a été victime dans l'exercice de ses fonctions sur réquisitions d'un procureur et,

Ils expriment leur totale solidarité avec le Barreau ivoirien et son Conseil, qui n'ont pas hésité à déclencher une marche pacifique pour témoigner notamment de leur solidarité avec Maître ASSI.

Ils appellent à juste titre au respect de l'indépendance du Barreau, principe fondamental de la Justice.
Dimanche 23 Novembre 2008
Fédération Nationale des Unions de Jeunes Avocats

     

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Juin 2014 - 10:11 MOTION SOUTIEN AUX ACTIONS DE LA FA-UJA

Jeudi 20 Mars 2014 - 09:51 Libres !