La FNUJA représentée au XXIIème congrès de la Conférence Internationale des Barreaux

La FNUJA, représentée par son 1er Vice-Président Olivier BURETH, a participé au 22ème congrès de la CIB qui s'est déroulé à BRAZZAVILLE au Congo du 31 janvier au 3 février 2008.



La FNUJA représentée au XXIIème congrès de la Conférence Internationale des Barreaux
Cette organisation créée en 1985 à PARIS à l'initiative des représentants de 24 barreaux de pays différents, a pour vocation d'être une structure de coopération entre des barreaux de traditions juridiques communes. Le thème de cette année était "La Paix par le Droit". Olivier BURETH, 1er vice-président de votre fédération est intervenue sur le thème suivant : "le jeune barreau et la prise de conscience d'une culture de Paix".

La FNUJA active sur le sol africain

La FNUJA était également réprésentée par Anna Karine FACCENDINI et Richard SEDILLOT. Anna Karine, de l'UJA de NICEce, a présenté ses nombreuses activités en sol africain et notamment les nombreuses activités de son association "la Voie de la Justice" qui organise la défense des plus démunis dans de nombreux pays d'Afrique (Togo, Bénin,...) en mettant en place notamment les Caravanes de la défense pour venir au soutien des intérêts des justiciables incarcérés loin des lieux d'implantation des avocats et qui ne sont donc pas défendus.

Richard SEDILLOT, du Barreau de ROUEN, est actif au sein de nombreux organismes internationaux de défense des droits de l'homme (Ensemble contre la peine de mort, la Voie de la Justice,...) et il a effectué de nombreuses missions d'observation et de défense dans de nombreux pays africains ou du Maghreb pour le compte d'Avocats sans Frontières ou d'autres organisations.

Les jumelages et le projet de fédération africaine des UJA

Enfin, l'UJA de Paris était réprésentée par Soliman LE BIGOT, son vice-président, qui était venu conclure une convention de jumelage entre son UJA et l'UJA de Côte d'Ivoire représentée par son inénarrable président, Lassiney CAMARA. Cette convention s'inscrit dans le programme, mis en place par la FNUJA, de développement de conventions de jumelage entre les UJA françaises et les UJA africaines et du Maghreb. Que l'UJA de PARIS soit ainsi félicitée d'avoir ouvert le bal de ce qui doit devenir d'ici quelques mois un véritable pont suspendu au-dessus de la Méditerranée. Une deuxième convention de jumelage a d'ailleurs été conclue entre l'UJA de Nice et le Burkina Fasso, lors du Comité décentralisé de la FNUJA qui s'est tenu à Aix-en-Provence les 8 et 9 février 2008.

Par ailleurs et à l'initiative d'Olivier Bureth, les représentants de associations de jeunes avocats africaines se sont entendus en vue de la constitution prochaine d'une fédération africaine des UJA. Dès lors que celle-ci sera constituée, la FNUJA pourra formaliser un partenariat avec cette fédération africaine, en vue d'échanges fructueux, basés sur les valeur de solidarité, d'amitiés et d'universalisme.

L'actualité de la CIB

Qu'un hommage appuyé soit rendu à Monsieur le Bâtonnier Mario STASI, secrétaire général (perpétuel dit-on même !) de la CIB qui en a fait au fil des ans une magnifique association regroupant des confrères de tous les pays francophones et qui sait faire évoluer la CIB en y réservant une place croissante au jeune barreau, que ce soit en ayant créé le concours d'éloquence et en ayant mis en place une CIB jeune, qui se développe sous la férule de la truculente Delphine JAAFAR, dont l'efficacité n'a d'égale que la gentillesse.

Les prochains événements organisés par la CIB sont :

- un colloque qui se tiendra en Tunisie en avril 2008 (date à déterminer) sur le thème de "l'Islam et la peine de mort", auquel, la FNUJA, créée à Tunis en 1947, s'associera.

- le prochain congrès de la CIB qui se tiendra au mois de décembre 2008, à BRUXELLES, certes moins exotique que l'Afrique, mais plus simple d'accès, ce qui devrait permettre à de nombreux jeunes confrères français de s'y rendre, afin de découvrir cette grande et attachante association qu'est la CIB.
La FNUJA examine la possibilité d'organiser un comité décentralisé à BRUXELLES pendant le congrès de la CIB, afin de péréniser le rapprochement entre les deux associations.
Mercredi 6 Février 2008
Massimo BUCALOSSI

     

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Juin 2014 - 10:11 MOTION SOUTIEN AUX ACTIONS DE LA FA-UJA

Jeudi 20 Mars 2014 - 09:51 Libres !