La jeunesse du monde était à PARIS

Ce sont près de 650 inscrits venus d'une soixantaine de pays qui se sont retrouvés en cette fin du mois d'août à PARIS pour le 46ème Congrès de l'Association International des Jeunes Avocats (AIJA).

Voici un bref aperçu des soirées et séances de travail, ainsi que des amibitieux projets de l'association désormais présidée par Duarte de ATHAYADE (Port.) centrés sur un objectif : faire entendre au niveau international la voix des jeunes avocats.



La jeunesse du monde était à PARIS
Prenez 4 jours de sessions de travail passionantes ; ajoutez y 5 soirées plus impressionantes les unes que les autres (sans compter les prolongations débridées dans quelques hauts lieux de la vie nocturne parisienne), une pincée de business (l'AIJA est aussi un véritable réseau de travail entre confrères) et pas mal de chaleur, vous aurez la recette d'un congrès qui a été une véritable réussite au plan international.

La jeunesse du monde était à PARIS
Ceux de nos confrères qui pensaient que l'AIJA était un repère à associés vieillissant de grands cabinets d'affaires ont pris une grande claque... et ont du l'apprécier : la jeunesse du monde était à PARIS et les avocats de France peuvent en être fiers.

Car c'est bien une majorité de jeunes avocats entre 30 et 35 ans issue de cabinets de taille moyenne ou petite qui s'est retrouvée réunie (notamment) sous les ors de l'hôtel Westin, sur la terrasse du thâtre de l'Odeon ou au Showcase pour une soirée de gala grandiose.

La jeunesse du monde était à PARIS
Et si une grande partie des sujets traités touchaient essentiellement le droit des affaires ("fusions/acquisition : les surprises d'après mariage" ; "l'affaire PARMALAT"...), nombre d'ateliers ont touché un public beaucoup plus large : les fans de football (et de droit du sport) auront appréciés leur rencontre avec Fabio CAPPELLO (l'ancien entraineur rossonero et merengue a décidément beaucoup de classe) ; les civilistes purs auront discuté droit de propriété... et ceux qui pensent tout simplement à créer ou à développer leur structure ont assisté à deux très belles sessions sur "Comment rendre vos clients heureux ?" (en présence, notamment, du Directeur juridique de NESTLE) et sur les "Beauty-Contests" (appels d'offres d'entreprises en recherche de cabinet d'avocats). A cette occasion, plusieurs cabinets ont dévoilés leur présentation type sous la critique, très enrichissante, d'un panel de directeurs juridiques internationaux.

Evidemment, pour nombre des avocats français, le plus beau moment aura peut être été l'accueil de confrères étrangers pour un dîner à la maison lors du traditionnel "home hospitality" du jeudi soir. Combien de fous-rires et de quiproquos ? Combien d'amitiés nouées ?

Sur le plan syndical on se félicitera du lancement du programme "VOICE OF THE PROFESSION". L'AIJA se dote ainsi d'un projet ambitieux ayant pour but de faire porter la voix des jeunes avocats en phase de "career building" (que ce soit en qualité de collaborateur ou de jeune installé/associé) afin d'influer sur les pratiques des cabinets (valorisation des bonnes pratiques vis-à-vis des jeunes) et sur la régulation.

Nous aurons l'occasion de revenir sur ce point lors des prochains mois.

X. Carbasse, T. Aballéa, C. Albaric, C. Hery, A. Salzer, JC. Rivalland, S. Godof, JP. Jacob, M. Pasquier, F. Peres-Borianne
X. Carbasse, T. Aballéa, C. Albaric, C. Hery, A. Salzer, JC. Rivalland, S. Godof, JP. Jacob, M. Pasquier, F. Peres-Borianne
Comme chaque année ce Congrès a été l'occasion de renouveler le bureau de l'AIJA. On saluera chaleureusement Pär REMNELID (Sue.), désormais Ancien Président, remplacé par Duarte de ATHAYADE (Port.). A ses côtés Saverio LEMBO (It.) a été élu comme Vice-Président, ce qui le destine à de plus hautes fonctions lors du prochain Congrès, en 2009, à BUDAPEST.

Notre confrère et amie Agnès PROTON (CANNES), issue de la FNUJA, reste fidèle au poste de Secrétaire général de l'association pour sa deuxième année de mandat où elle sera épaulée par Dirk NUYTS (Bel.). Enfin, Pauliina TENHUNEN (Fin.) est devenu Trésorière.

La FNUJA adresse aussi ses félicitation aux 4 français nouvellement élus au Comité exécutif et, surtout, à tous ceux qui ont dépensé leur temps sans compter pendant ces 3 dernières années dans le Comité d'organisation du Congrès (présidé par Jean-Claude RIVALLAND et Fabrice PERRES-BORIANNE).


Massimo BUCALOSSI
Secrétaire général de la FNUJA
UJA de PARIS
La jeunesse du monde était à PARIS
Jeudi 4 Septembre 2008
Massimo BUCALOSSI

     

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Juin 2014 - 10:11 MOTION SOUTIEN AUX ACTIONS DE LA FA-UJA

Jeudi 20 Mars 2014 - 09:51 Libres !