MONTPELLIER 2005 : Motion 'Pénal'



La F.N.U.J.A., réunie en Congrès à La Grande Motte du 4 au 7 mai 2005,


S’INQUIETE de l’inflation de textes législatifs et réglementaires, dont la seule finalité est la productivité, l’économie et la gestion des stocks de dossiers,


La F.N.U.J.A. dénonce ainsi :

- l’apparition, dans les formations de jugements correctionnels, de magistrats non professionnels,

- la disparition de l’audience pénale au profit d’une procédure dite de C.R.P.C., opaque, incohérente et expéditive,

- l’instauration, par la Loi LOEF, d’impératifs comptables pesant sur la procédure d’instruction de nature à entraver la recherche de la vérité,


En conséquence, la F.N.U.J.A. :

- s’insurge contre le passage d’un principe de Justice à une logique budgétaire mettant à mal les Droits de la Défense et les Libertés Fondamentales,

- rappelle solennellement son attachement au débat judiciaire, contradictoire, loyal et public, seule garantie pour le justiciable d’un procès équitable,

- appelle d’urgence à des Etats Généraux de la Justice Pénale.






La Grande Motte, le 7 mai 2005.
Jeudi 12 Mai 2005
Alain Guidi

     

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Mai 2016 - 13:06 CONGRES 2016 - La robe contre attaque !