FNUJA

FORMATION



La FNUJA, réunie en Congrès à Lyon les 11 et 12 juin 2021,
 
 
RAPPELLE sa motion prise lors du Congrès de Bastia du 24 au 27 mai 2017 ;
 
CONSTATE que les cliniques juridiques remportent un succès grandissant ;
 
DÉPLORE néanmoins la prolifération désordonnée de “cliniques juridiques” notamment en dehors des études juridiques ;
 
CONSIDÈRE que les cliniques juridiques doivent être intégrées dans la formation des étudiants en droit afin de “professionnaliser” leurs études ;
 
EXIGE que les cliniques répondent aux principes suivants :
 
  • La confidentialité de tous les échanges,
  • Le respect du droit des données du justiciable,
  • La gratuité de l’accès aux cliniques juridiques,
  • L’encadrement par un avocat,
  • La vocation solidaire par le développement de l’accès au droit de chaque citoyen ;
 
RAPPELLE que les informations délivrées lors des rendez-vous avec les justiciables ne peuvent en aucun cas constituer une consultation juridique engageant la responsabilité de l’avocat référent ;
 
ESTIME indispensable la définition précise de critères, notamment sur le fonctionnement, le financement des cliniques juridiques et les modalités de la gratification de l’avocat ;
 
APPELLE les établissements de formation juridique et les institutions représentatives de la profession à travailler de concert à l’encadrement des cliniques juridiques dans le respect de ces principes fondamentaux ;
 
APPELLE DE SES VOEUX à une uniformisation au niveau national des critères d’intégration des avocats au sein des cliniques juridiques.
 
motion_formation_1.pdf Motion formation.pdf  (66.1 Ko)
Mardi 6 Juillet 2021
Simon Warynski

     

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Juillet 2021 - 13:57 INTERNATIONALE

Mardi 6 Juillet 2021 - 13:45 PRECARITE DES ETUDIANTS