Nuit des Libertés, le Jeudi 20 mars 2008 : Pour l’abrogation de la rétention de sûreté !

Mardi 18 Mars 2008

Lionel Escoffier, Président de la FNUJA, regrette l'adoption de la loi relative à la rétention de sûreté le 25 février 2008, estimant ce texte totalement inefficace pour lutter contre la récidive.


Nuit des Libertés, le Jeudi 20 mars 2008 : Pour l’abrogation de la rétention de sûreté !
Lionel Escoffier estime que "ce texte est contraire aux droits de l'homme qui constituent le fondement de notre démocratie. Nous exigeons et continuerons d’exiger son abrogation auprès de chaque responsable politique". La FNUJA a rejoint le collectif contre la rétention de sûreté qui regroupe déjà une centaine d'organisations et a recueilli plus de 15.000 signatures.

Elle invite tous les avocats, ainsi que l’ensemble des professions judiciaires et tous les justiciables à se joindre massivement à la Nuit des Libertés, première journée d’action, organisée le Jeudi 20 mars 2008, à Marseille, Nancy et Paris où elle se tiendra de 18h30 à 22h30 à la Bourse du Travail (28, boulevard du Temple, 10ème).

2008_03_18_Communique_de_presse_retention.doc 2008 03 18 Communiqué de presse rétention.doc  (55.5 Ko)


Massimo BUCALOSSI