LA FNUJA SIGNATAIRE DE LA PETITION CONTRE L'ENFERMEMENT DES ENFANTS

Dimanche 19 Février 2012

LA FNUJA SIGNATAIRE DE LA PETITION CONTRE L'ENFERMEMENT DES ENFANTS



Chaque année, des centaines d'enfants sont enfermés dans des centres de rétention administrative ou en zone d'attente, avec ou sans leurs parents.

Cette pratique vient d'être sévèrement sanctionnée par la Cour européenne des droits de l'homme qui, dans l'arrêt (joint ci-après), condamne la France pour violation, notamment, de l'article 3 de la convention européenne des droits de l'homme, portant interdiction des traitements inhumains ou dégradants, aux motifs notamment que "la promiscuité, le stress, l'insécurité et l'environnement hostile que représentent ces centres ont des conséquences néfastes sur les mineurs, en contradiction avec les principes internationaux de protection des enfants" et que "les autorités n'ont pas pris la mesure des conséquences inévitablement dommageables pour les enfants d'un enfermement en centre de rétention".

Le 6 février 2012, à la Bourse du Travail à Paris, près de 200 personnes se sont retrouvées, dont de nombreuses personnalités du monde de l'enfance, à l'appel de l'observatoire de l'enfermement des étrangers (OEE) - dont le Syndicat de la magistrature est un des membres fondateurs - et du réseau éducation sans frontières (RESF), pour le lancement d'une pétition exigeant l'arrêt immédiat et définitif de l'enfermement des enfants (pétition en pièce jointe et accessible en ligne par le lien ci-dessous).

La FNUJA est signataire de cette pétition, tout comme :

Dominique Attias, avocate, membre du Conseil national des Barreaux en charge du groupe de réflexion sur le Droit des Mineurs, Geneviève Brisac, éditrice pour enfants et adolescents à l'Ecole des Loisirs, écrivain, Claire Brisset, ancienne Défenseure des enfants, Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, Jacques Hintzy, Président de l'Unicef France, Pierre Joxe, avocat au Barreau de Paris, membre de l'Antenne des mineurs, Premier président honoraire de la Cour des comptes, Marie-Rose Moro, Professeure de pédopsychiatrie, Paris Descartes, Georges Picherot, chef de service de pédiatrie au CHU de Nantes, Jean-Pierre Rosenczveig, magistrat, président de Défense des Enfants International - France, Didier Sicard, président d'honneur du Comité consultatif national d'éthique, Catherine Sultan, présidente de l'association française des magistrats de la jeunesse et de la famille...

Si vous souhaitez également signer la pétition en ligne : cliquez ici

arret_de_chambre_popov_c__france_19_01_2012.pdf Arrêt_de_chambre_Popov_c._France_19.01.2012.pdf  (161.41 Ko)
petition_enfermement_des_enfants_oee_resf_v2.pdf petition_enfermement_des_enfants_OEE_RESF-v2.pdf  (122.25 Ko)


FNUJA