Les Jeunes Avocats réagissent aux premières propositions de la Commission "LEGER" sur la réforme de la procédure pénale

Vendredi 13 Mars 2009

Les Jeunes Avocats réagissent aux premières propositions de la Commission "LEGER" sur la réforme de la procédure pénale
Sur le site www.lemonde.fr (10 mars 2009) :

" Même du côté de l'Union des jeunes avocats, pourtant plutôt favorable à la suppression du juge d'instruction, l'accueil est mitigé. "Les 96 % des affaires où il n'y a aucune intervention d'un juge pendant l'enquête à l'heure actuelle vont enfin passer sous le contrôle d'un juge", se félicite Olivier Bureth, son président. Mais lui aussi s'inquiète pour l'indépendance des éventuels futurs procureurs instructeurs et trouve "hallucinante" la retenue judiciaire de six heures. "On se bat pour améliorer les conditions de la garde à vue et voilà qu'ils veulent établir un autre régime à côté", s'énerve-t-il. Il s'interroge enfin sur les moyens qui seront dédiés à cette réforme, notamment pour l'aide juridictionnelle alors que les avocats seront appelés à être plus présents au cours de l'enquête."

Retrouvez l'article complet sur :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/03/09/avocats-et-magistrats-critiquent-vivement-le-rapport-leger_1165610_3224.html

Sur le site www.actuel-avocats.fr :

La retenue judiciaire, une "monstruosité juridique selon la FNUJA".

Retrouvez l'article complet sur :
http://www.actuel-avocat.fr/Articles/FicheRessource.aspx?RessourceID=7447

Massimo BUCALOSSI