Troyes : La poursuite de la grève attise la colère des magistrats



Troyes : La poursuite de la grève attise la colère des magistrats
Florence HIS, Présidente de l'UJA de Troyes, nous informe qu'à la suite de AGE du 28 novembre, il a été décidé la grève totale des audience TPE et Juje des Enfants, du 1er décembre au 31 décembre, grève du 1er déc. et manifestation à Paris le 18 décembre prochain.
Par ailleurs, le président du TGI de Troyes a décidé d’engager une procédure disciplinaire à l’encontre du bâtonnier ainsi qu’à l’encontre de tous les Avocats refusant de plaider les dossiers. La menace de sanctions disciplinaires a été faite par la voie d’une sommation interpellative, très mal perçue par l’ensemble du Barreau. qui a décidé le maintien de la grève.
Par ailleurs, les magistrats ne veulent plus accueillir l'Ordre au Palais de Justice pour récupérer les locaux, y compris le bureau du Bâtonnier. Le Barreau est donc entré dans la résistance par une décision votée à l’unanimité (65 voix pour 65 personnes présentes sur 77).
Un article dans le journal local est paru, relatant davantage la mobilisation comme un conflit entre magistrats et avocats, ce qui n’est pas le cas. L’UJA a donc décidé d'expliquer par écrit quelles étaient les réelles revendications et va faire un communiqué de presse avec diffusion d’une AFM, pour faire connaître les raisons du mouvement au public.




Mercredi 6 Décembre 2006
Loïc Dusseau

     

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2015 - 11:16 COMMUNIQUÉ RELATIF À L’AIDE JURIDICTIONNELLE